crah test LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE
FAISONS LA !
La route en France c'est chaque année 8500 morts, des milliers de blessés, souvent très jeunes, 
des milliers de familles brisées. Nous ne devons pas accepter cette violence ! Ce gaspillage. 

Nous devons partager la route (Emprunter la route et non plus "prendre"). 
Il faut améliorer les infrastructures : points noirs, rails de sécurité, visibilité, adhérence, etc.. 
Il faudra repenser les transports urbains et les transports de marchandises. 
Il faut éviter les accidents ! en maîtrisant son véhicule et pour ça : 
    - adapter sa vitesse pour s'arrêter à temps (voir les distances d'arrêt). 
    - donc bien voir, bien comprendre, bien connaître les pièges
Il faut  UNE  FORMATION de qualité pour tous, PAS DE  RÉPRESSION AUTOMATIQUE

je m'engage, je partage

LA RÉPRESSION AVEUGLE
GARDEZ LA !

accueil du site | Avis au lecteur | des liens sécurité de la F.F.M.C. et d'ailleurs

Car les pouvoirs publics en charge de l'éducation, de l'équipement et de la police de la route manquent de moyens !
Alors on simplifie, s'il y a accident c'est qu'il y a mouvement et donc vitesse, d'ailleurs la vitesse augmente la gravité (vrai).
Et puis pour réprimer la conduite en état alcoolique, la fatigue excessive ou le non respect des distances de sécurité, pour former dignement chaque citoyen à la conduite (citoyenneté ?) il faudrait des moyens en personnels, voir le ministre du budget.

Par contre on fabrique de très beaux cinémomètres, radar ou laser, sur trépied, à la main ou embarqués. Simples d'utilisation il apportaient la preuve de certains comportements illégaux donc passibles d'amendes. Prenez une belle ligne droite et allez ...

Ce qui me gêne c'est qu'en cherchant à punir des comportements dangereux on réprime des comportements non dangereux :
un excès de vitesse sur autoroute de jour par temps sec quand le trafic est faible n'est pas comparable à celui commis en ville à la sortie des écoles sous la pluie. On demande des résultats c'est à dire un nombre de P.V., alors que la mission des forces de Police et de Gendarmerie est de dissuader, limiter ou diminuer les comportements dangereux.

La palme du non sens pédagogique revient à la loi Gayssot, d'une part elle se désintéresse du conducteur pour sanctionner le titulaire de la carte grise du véhicule (je croyais que chacun était pénalement responsable de ses actes), d'autre part elle nous focalise sur l'excès de vitesse. Ainsi le non respect des limitation vous fait passer pour seul responsable de l'insécurité routière alors qu'on peut tuer son prochain à 130, 90 et même 50 km/h. Aujourd'hui l'arsenal judiciaire menace de 3 mois d'emprisonnement et 25 000 F d'amende quelqu'un qui n'a pas provoqué d'accident et de 10 000 F sans prison celui qui est reconnu responsable d'un accident corporel s'il n'entraîne pas d'arrêt de travail supérieur à 3 mois !!!

la suite plus tard......... ;-}